Bébé

Youpala : quels sont les risques 

Les Youpala, plus connus sous le nom de trotteur pour bébé, sont des appareils conçus pour les tout-petits d’environ 8 mois. Ils sont considérés comme un moyen de les aider à apprendre à se tenir debout sur leurs deux pieds et à développer les muscles de leurs jambes. En outre, ils sont également utilisés comme un compagnon permettant aux enfants de découvrir leur environnement. Toutefois, même si les youpala promettent de tels avantages, les risques de son utilisation sont nombreux. Lisez ce guide jusqu’au bout afin de connaître les limites de ces produits.

Les youpala peuvent causer un accident

À l’âge de 8 mois, les tout-petits n’ont pas encore de réflexes et surtout pas d’équilibre. Même s’ils explorent ces deux capacités en roulant avec un youpala, il est fort possible qu’ils soient déstabilisés et qu’ils tombent ensuite. En effet, votre enfant peut se déplacer à une vitesse très élevée. Cela peut provoquer un accident soudain. De plus, même s’il est solidement attaché à l’appareil avec un harnais de sécurité, il peut faire une chute et se cogner la tête. Il vaut donc mieux bien réfléchir avant d’offrir un trotteur bébé à des jeunes parents.

Les Youpala entravent l’apprentissage de la marche

Plusieurs psychomotriciens ont confirmé que la façon dont le Youpala fonctionne n’est pas propice à un bon apprentissage de la marche. Ils ont bien raison, car d’une part, lorsque le youpala bascule, il est difficile pour un enfant de trouver les bons points d’équilibre. D’autre part, lorsqu’il est assis dans le youpala, ses deux pieds ne touchent pas correctement le sol. Par conséquent, le développement des muscles de ses jambes sera retardé. N’oubliez pas que chaque enfant qui apprend à marcher doit coordonner ses bras, ses jambes et son tronc afin d’être capable de se tenir sur ses pieds. Pourtant, les mouvements de ces parties du corps ne concordent pas sur les youpala. Cela entrave le processus d’entraînement à la marche de votre enfant.

Les trotteurs pour bébé peuvent entraîner la déformation des muscles

Lorsque votre petit amour monte sur un trotteur pendant plus d’une heure, il doit dépenser beaucoup d’énergie pour le faire avancer. Ce qui peut provoquer une fatigue musculaire. La raison est que lorsqu’il monte sur un youpala, il est obligé d’écarter ses membres inférieurs pour pouvoir s’asseoir correctement sur le siège. Par conséquent, cela peut mener jusqu’à des déformations de ses muscles, notamment au niveau des cuisses, des mollets et des chevilles.

L’utilisation d’un trotteur pour bébé est limitée

Il est recommandé d’utiliser le trotteur dans un espace intérieur comme à la maison. Vous ne pouvez pas laisser votre enfant conduire un youpala seul dans les espaces publics ou à l’extérieur de votre maison. En effet, la plupart des youpalas sont équipés d’un frein qui bloque les roues en plastique, lesquelles ne peuvent pas retenir l’appareil à grande vitesse. Par conséquent, le youpala peut être incontrôlable et peut provoquer un accident.

Le Youpala empêche un enfant de devenir autonome

Les Youpala ne permettent pas aux enfants d’explorer et de gagner de l’indépendance. Effectivement, quand un bébé souhaite se promener dans son trotteur, il doit faire appel à un adulte pour l’installer et le sortir de l’appareil. C’est un point négatif de compter sur leur parent pour les aider à monter dans un youpala. Or, cette situation de dépendance l’empêche de développer son autonomie. Le trotteur pour bébé l’empêche donc de devenir autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27 − 23 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.