maman-mere-allaitement-1-image
Bébé,  Grossesse

Les fondamentaux de l’allaitement

Jamais sujet n’a connu autant de controverses et déchainé autant de passion que l’allaitement. Avec l’avènement des médias sociaux, toutes sortes d’informations plus ou moins farfelues circulent ; de quoi laisser perplexe et confuse une jeune maman.

On commence sa vie de maman avec des affirmations telles que « le sein est le mieux pour le bébé » ou encore « le lait en poudre est plus adapté pour le nourrisson ». Finalement, on ne sait plus qui croire.

Disons-le tout de suite : il est scientifiquement prouvé que le lait maternel est la meilleure nutrition pour le nouveau-né. Pourtant on est en droit de se demander, si c’est si naturel, pourquoi est-il si difficile pour de nombreuses mères d’allaiter ?

Pour répondre à cette question, il faut revoir les fondamentaux de l’allaitement.

La prise du sein

La prise du sein est l’une des étapes les plus difficiles à surmonter. Un bébé bien positionné massera efficacement la poitrine pour y extraire le lait, incitant ainsi les seins à en produire toujours plus. C’est le bébé qui va réguler la quantité de lait que la maman va fabriquer.

Cette idée est difficile à intégrer pour de nombreuses mères. Elles pensent qu’elles ne produisent pas assez de lait alors qu’il est fort probable que leurs seins ne soient tout simplement pas bien manipulés comme il le faudrait.

Conseils pour une bonne prise du sein

Pour une prise de sein réussie, il faut laisser bébé venir aux seins au lieu de le mettre dessus. En effet, par instinct, le bébé placé près de la poitrine saura de lui-même chercher et trouver le sein.

Il faudra ensuite s’assurer qu’une grande partie du tissu mammaire se trouve dans la bouche du bébé. Son menton doit être fermement appuyé contre le sein et il doit pouvoir respirer librement par le nez.

mere-maman-bien-allaiter-1-image

La fréquence vaut mieux que la quantité

Les bébés n’ont pas besoin de boire en grande quantité, surtout au début. C’est la fréquence d’allaitement qui est importante (environ toutes les deux heures) et vous devez les laisser prendre le sein aussi longtemps que nécessaire. Il arrive que dans les premières semaines il faille réveiller bébé pour qu’il prenne le sein.

Une fois que la prise du sein est faite, le bébé et la maman peuvent alors trouver une position qui leur est plus confortable pour les tétées.

Comment savoir si bébé mange à sa faim ?

Pour répondre à cette question, la maman doit tout d’abord connaître le rythme de succion de son nourrisson. C’est une indication que bébé tire le lait et l’aval.

Ensuite, « ce qui entre doit sortir ». Bébé devrait produire environ six à huit couches mouillées par jour et faire trois à cinq selles.

Attention cependant : il n’est pas rare qu’un bébé nourri au sein n’aille pas à la selle pendant un certain temps – son corps absorbe tous les nutriments et les vitamines du lait maternel du fait de sa croissance !

Que faire en cas de mamelons douloureux

Cette question est toujours très difficile pour de nombreuses mamans au début ! Il existe de nombreux baumes pour mamelons. Chaque femme étant différente, il convient de tester et d’adopter celui qui convient le mieux. En parallèle, deux astuces peuvent aider à diminuer la douleur :

  • Libérer les seins : éviter tout contact avec un soutien-gorge ou vêtement après une tétée contribue à la récupération des seins.
  • Appliquer un peu de lait maternel sur chaque mamelon et laisser sécher à l’air libre.

Pour résumer, l’allaitement peut s’avérer être une étape difficile. Il faut du temps pour y arriver. Cela dit peu, il est possible qu’une maman choisisse de ne pas le faire du tout, cela ne change en rien sa qualité en tant que mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 1 = 4

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.