image comment prendre sa place de père auprès de bébé
Bébé

Comment prendre sa place de père auprès de bébé ?

Vous n’êtes sûrement pas passé à côté de cette information : depuis le 1er juillet 2021, le congé paternité (ou du second parent) a doublé. Il est passé de 14 à 28 jours. Une excellente nouvelle pour favoriser le lien avec le nouveau-né et commencer une vie familiale.

Comment profiter de cette mesure et prendre sa place de père auprès de bébé ?

Sommaire :

1 – S’impliquer pendant la grossesse

2 – Créer du lien à la naissance

3 – Aborder son rôle de père avec sérénité

S’impliquer pendant la grossesse

La relation mère-enfant fascine à juste titre : porter la vie humaine et lui donner naissance est merveilleux. L’enfant à naître est d’abord porté psychiquement par la mère. Il est dans son esprit avant même que l’entourage proche ne soit au courant de la grossesse. La mère ressent au plus profond d’elle ces changements et cette vie qui grandit à l’intérieur d’elle. Pendant 9 mois, avant d’avoir rencontré son enfant, la relation mère-enfant est déjà bien entamée.

Pour le père / second parent, ce processus ne se construit pas de la même manière. Il n’a pas de sensations physiques. C’est dans son esprit et dans son cœur qu’il va d’abord intérioriser la venue de son enfant. Suivant les personnes, cela va donc prendre plus ou moins de temps pour réaliser ce grand changement.

Contrairement aux idées reçues, dès cette étape vous pouvez entamer votre rôle de père. Vous pouvez participer aux examens médicaux de suivi de grossesse et venir aux cours de préparation à la naissance. L’haptonomie est également un excellent moyen de créer un lien avec l’enfant. Elle consiste à créer du lien par le toucher et d’avoir accès aux sensations physiques ressenties par la mère.

image comment etre un bon pere de le debut pour son bebe

Créer du lien à la naissance

À la naissance, les parents rencontrent physiquement leur enfant. La présence de chacun, l’investissement de cette grande responsabilité mais aussi la place laissée à l’autre vont avoir toute leur importance.

En effet, certaines mères, voulant bien faire, vont former une bulle protectrice autour d’elles et de leur enfant ne laissant plus de place à l’autre. Que ce soit dû aux croyances de la mère, du père ou de leur entourage : les soins, l’accompagnement au sommeil ou l’accompagnement des émotions reviennent donc à la mère. Ajoutez à ceci l’allaitement maternel et l’alimentation devient également un terrain sur lequel le père est spectateur.

Pour remédier à cela, prenez cette place dès la naissance de l’enfant en vous intéressant à chaque moment du quotidien.

De plus, en prenant cette place, vous allez apporter du soutien à la mère de votre enfant. Vous lui rappellerez ainsi que son identité est multiple. Elle va apprendre à allier son rôle de mère à celui d’amie, de femme et de fille.

Aborder son rôle de père avec sérénité

La place du second parent est essentielle car elle vient faire tiers dans la fusion mère-enfant. Par sa présence dans les différents moments de vie de l’enfant il va l’ouvrir au monde.

Vous avez un rôle essentiel pour l’enfant qui va grandir et se nourrir de la complémentarité de ses parents. Si cela est plus simple pour vous, entrez en relation avec votre enfant à travers le jeu mais ne vous fermez pas toutes les portes. C’est l’occasion d’apprendre par exemple comment donner le bain à votre petit. Nourrissez-vous de l’expérience des autres sans vous oublier. Ne doutez pas de vos capacités à faire et à apprendre.

Si vous faites face à des remarques ou des critiques abordez-les comme une manière de progresser et autorisez-vous à échanger de manière constructive. Grâce à votre expérience, vous vous rendrez compte que chaque enfant est différent et que c’est vous qui connaissez le mieux votre enfant. Ce qui vaut pour l’enfant de votre voisine ne vaut peut-être pas pour le vôtre.

Aborder ce nouveau rôle n’est pas toujours simple, de nombreux éléments peuvent venir mettre à mal tous vos efforts. Si vous êtes en difficulté, il est important de vous entourer pour trouver du soutien. Que ce soit en parlant avec la mère, en vous reposant sur un entourage bienveillant ou encore en étant accompagné par un professionnel de la petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 − 26 =