image evolution de la grossesse semaine par semaine
Grossesse

10 questions que l’on se pose lors de sa grossesse

Les fréquentes visites chez le médecin donnent aux futures mamans de nombreuses occasions pour parler de ce qui les tracasse. Un dialogue permanent est le meilleur moyen de s’assurer que vous recevez d’excellents soins pour vous et votre bébé.

Malheureusement, après les signes vitaux et les mesures de base, il peut ne rester que peu de temps pour parler. Lorsque votre médecin vous demande : « Avez-vous des questions ? », vous risquez de vous figer et d’oublier ce que vous vouliez savoir.

Nous nous sommes donc penchés sur ces questions fréquentes et avons compilé les réponses.

Vos questions dépendront aussi de l’évolution de la grossesse semaine par semaine et le développement de votre enfant.

1. Mon poids est-il sain ?

Le poids lors d’une grossesse évolue, si vous avez déjà du surpoids ou de l’obésité, il faut savoir que cela augmente le risque de fausse couche, de naissance prématurée, de diabète et d’hypertension artérielle.

Vous devez donc être très prudentes face aux moindres symptômes. Sachez que si vous êtes de corpulence normale, prendre du poids durant sa grossesse est un processus normal.

Faites attention à manger le plus sainement possible pour les apports en nutriments essentiels au bon déroulement de votre grossesse.

2. Comment puis-je arrêter de fumer ?

La consommation de cigarettes double le risque de fausse couche. Si vous souhaitez poursuivre sereinement votre grossesse, il va falloir arrêter la cigarette. Cependant, votre médecin peut vous orienter vers des groupes de soutien ou vers thérapies alternatives (hypnose…).

3. Ai-je besoin de nouveaux médicaments ?

Certains médicaments sur ordonnance augmentent le risque de malformations congénitales ou sont tout simplement interdits pendant la grossesse. Informez votre obstétricien de tous les médicaments que vous prenez. Il pourra vous prescrire un médicament plus sûr. Pensez à le faire dès que vous savez que vous êtes enceinte.

4. Suis-je exposée au risque de diabète gestationnel (DG) ?

Les mères qui souffrent de diabète gestationnel ont sept fois plus de risques de développer un diabète de type 2 après la grossesse. Si vous avez des facteurs de risque familiaux, demandez un test sanguin de l’hémoglobine A1c. Les changements hormonaux de la grossesse peuvent déclencher un diabète caché.

5. Dois-je me faire vacciner ?

Votre médecin peut vous recommander des vaccins contre la grippe, l’hépatite B et le tétanos, surtout si vous êtes à risque. Les vaccins à virus vivant et ceux contre la rougeole, les oreillons et la varicelle peuvent être dangereux pendant la grossesse. Parlez-en pour vous assurer que vous êtes en sécurité.

image 10 questions que l'on se pose lors de sa grossesse

6. Dois-je continuer à consulter mon médecin généraliste et/ou des spécialistes ?

Quelqu’un doit prendre l’initiative des soins médicaux pendant la grossesse et c’est généralement le gynécologue-obstétricien. Mais n’ignorez pas les autres prestataires. Une approche d’équipe vous permet de bénéficier de soins plus complets. D’autant plus que pour certains maux, une consultation chez le médecin traitant suffit.

7. Est-ce que je bois suffisamment d’eau ?

Les liquides transportent les nutriments vers votre bébé, préviennent le travail prématuré et minimisent les nausées, les ballonnements et les maux de tête. Il est donc conseillé de boire environ 2 litres par jour pour avoir une bonne hydratation. Une urine jaune pâle est un signe que vous buvez beaucoup.

8. Dois-je changer ma routine d’entraînement ?

Pour les plus sportives d’entre vous, la grossesse pose de nombreuses questions. Peut-on continuer à avoir la même pratique sportive que d’habitude ? La réponse est non, mais il faut adapter son entraînement en conséquence.

Certains sports comme le kickboxing et le patinage sur glace sont à proscrire, en raison des risques de traumatisme au ventre ou de chute. Mais le bon sens ne suffit pas.

Certains problèmes liés à la grossesse peuvent s’aggraver avec l’exercice. Il faut donc être très prudent et n’hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin pour savoir ce qui est possible et ce qui ne l’est pas. Des tendons et des ligaments plus lâches rendent les femmes enceintes plus sujettes aux blessures sportives. Demandez une ordonnance de remise en forme.

9. Qu’en est-il des fausses couches ?

Les angoisses et inquiétudes liées aux fausses couches sont assez communes chez les femmes enceintes. Tout particulièrement si vous avez déjà été sujet à des grossesses difficiles ou s’il s’agit d’une procréation assistée.

Bien que les fausses couches soient courantes, elles peuvent être effrayantes, tristes et potentiellement dangereuses.

Si vous ressentez ce qui semble être les premiers signes d’une fausse couche, consultez rapidement votre médecin ou les urgences pour éviter des complications supplémentaires. En effet, une fausse couche peut mettre votre vie en danger.

10. Quels sont les signes d’un travail précoce, faux et réel ?

Les contractions de Braxton Hicks sont fréquentes au cours du troisième trimestre, lorsque votre utérus s’entraîne pour le grand événement. Apprenez à faire la différence entre un faux travail et un vrai travail pour ne pas rester debout toute la nuit à vous inquiéter d’un accouchement prématuré.

Vous aurez certainement d’autres questions sur le déroulement de l’accouchement qui vont se poser au fur et à mesure de l’avancement de votre grossesse : quand partir à l’hôpital, quelles sont les différentes options pour gérer les douleurs de l’accouchement, comment gérer sa lactation, quand demander la péridurale.

Pour pallier ces questions, je vous invite à vous rapprocher de votre sage-femme ou le cas échéant de vos obstétricien pour demander conseil et mieux comprendre comment tout cela va se dérouler.

De façon générale, il est important de bien s’informer et travailler sur ses inquiétudes et ses angoisses pour qu’elles soient le plus minimes possibles. Le stress est un facteur aggravant pour de nombreux symptômes.

Gardez à l’esprit que des millions de femmes accouchent chaque année sans aucun problème, tout se passera bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

80 − = 72

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.